Cueillir les plantes sauvages

La cueillette

La cueillette des plantes sauvages ne se fait pas sans certaines précautions.

Il faut être attentif à la cueillette des plantes sauvages. Certaines sont toxiques et peuvent ressembler à des espèces comestibles. Sur une même plante, des parties seront comestibles alors que d’autres non. Munissez-vous donc d’un bon livre ou si vous n’en avez pas, passez dans une pharmacie, comme vous le feriez après une cueillette de champignons.

La qualité gustative des parties alimentaires des plantes fluctue en fonction du moment de la cueillette et même du temps. Les plantes aromatiques y sont plus particulièrement sensibles.
Les fleurs seront récoltées plutôt un jour où il n’a pas plu, après la rosée, mais avant que la chaleur du soleil ne fasse évaporer les huiles essentielles contenues dans les fleurs. Pour enlever les insectes, plongez si nécessaire vos fleurs dans un bol d'eau salée. Dans la nuit, les hôtes s'en iront d’eux-mêmes.

Ne cueillez pas les plantes sur le bord des routes à cause de la pollution, ni à proximité de champs cultivés car il est très probable que l’utilisation de pesticides aura contaminé toutes les plantes avoisinantes. N’utilisez pas non plus de pesticides dans vos jardins. Dans tous les cas, rincez soigneusement vos récoltes avant consommation.

Certaines plantes sont protégées et ne doivent pas être cueillies. Respectez la nature et ne détruisez pas une plante sans avoir vérifié que d'autres du même genre existent à proximité. Ne nuisez pas non plus à leur reproduction (en cueillant toutes leurs graines par exemple).

cueillette de fleurs


La préparation :

Renseignez-vous toujours sur la manière de préparer une plante avant de la consommer.
La préparation et la cuisson ont leur importance et peuvent débarrasser une plante de sa toxicité.

Comme les plantes sauvages sont plus riches en principes actifs que les légumes cultivés, il faut laisser le temps à notre organisme de s’habituer à elles. Donc pour les premiers repas, utilisez les plantes en petites quantités. Pensez toujours à varier votre alimentation, car toute plante peut être toxique si elle est consommée en trop grande quantité et trop souvent.